Anime Was a Seasonal Mistake, Hiver 1996

Coucou, c’est l’hiver, on est en 1996, et tu veux savoir quels animés regarder après avoir acheté la VHS ou téléchargé une version pirate sur le télétexte (souvenirs technologiques non contractuels) : voilà la liste des trucs de cette époque que je peux te recommander ou te conseiller d’éviter.
Oh, et spoiler : Romano Prodi va gagner les élections en Italie dans 3 mois.

Séries TV

Dragon Ball GT

Dragon Ball GT

La suite que tu ne voulais pas avoir d’une série qui avait déjà durée trop longtemps. Si j’étais Toriyama, je prendrais mon chèque et je m’en servirais juste pour essuyer mes larmes de honte et de cupidité (spoiler du futur : c’est ce qui s’est passé).
Honnêtement, au regard d’horreurs qu’on aura vingt ans plus tard, DBGT est pas si nul que ça. C’est juste cheap, ça n’a aucun sens, ça met deux douzaines d’épisodes à démarrer pour aller nulle part.
Le problème, au fond, c’est celui de toute la fin de Dragon Ball : vouloir revenir à la comédie pouêt-pouêt  du début tout en gardant un ton de baston sérieuse de la suite sans jamais parvenir à retrouver ni l’un ni l’autre.
Fun fact, la série n’a jamais été diffusée sur TF1 à la fin du Club Do, comme je le lis souvent. Elle mettra en fait plusieurs années à traverser la route de la soie, et déboulera sur TMC en 1999. Elle a très mal vieilli, ne vous donnez pas la peine. Laissez Dragon Ball dans sa pierre tombale de 1994, vous ne trompiez personne en agitant son cadavre avec des ficelles en 1996, c’est encore pire vingt ans plus tard, respectez-vous.

Kenshin le Vagabond

Rurouni Kenshin: Meiji Kenkaku Romantan

J’ai a peine vu un épisode par-ci par-là, et pas dans l’ordre. On parle d’une époque ou il y avait beaucoup plus d’argent et beaucoup moins de contrôle qualité dans l’animation Japonaise : Deen pouvait chier une série de quasiment 100 épisodes de qualité aléatoire comme s’il n’y avait pas de lendemain.
L’adaptation est un massacre du matériau d’origine, un manga certes grandiose mais lui aussi inégal. Pour ceux à qui ça aurait échappé, c’est un des shonen les plus cool des nineties, entres autres parce que l’auteur a un style très influencé par les Comics. Y’a une culture des freaks et des bagarres de super pouvoir assez évident, surtout au début du manga. Les premiers tomes sont aussi marqué pour un goût de la tragédie et des arcs sombres assez majestueux.
Pour ceux qui dorment, ça parle d’un ancien samouraï qui, au début de la modernisation du Japon, s’est mis à vagabonder au Japon en rependant la justice sans plus jamais tuer. Très vite, il va se retrouver lié à la propriétaire d’un dojo, et vivre des aventures à base de bagarre. Le manga prend une tournure ambitieuse, avec des arcs géopolitiques intéressants qui vont hélas virer au putain de tournoi interminable assez rapidement. C’est le Japon, on y peut rien.
L’adaptation animée, comme je le disais, massacre un peu la structure pour la faire rentrer dans des arcs de 4 épisodes chacun, tout en sautant certaines intrigues et en diluant la sauce d’autres. Mais allez, on sait tous que Kenshin la série télé on s’en fiche. Ce qui est important c’est Kenshin le film live les OAV.

Détective Collant depuis 900 épisodes.

Detective Conan

Il faut bien que les choses commencent quelque part. Detective Conan est adapté à la télé deux ans après sa parution en manga. On ne mesure mal depuis chez nouss, mais Detective Conan, c’est du BIG BIG DEAL au Japon. Les persos sont partout dans le marketing, les films font des chiées d’entrée, les mangas se vendent par palettes. L’impact de Conan au Japon est un truc auquel j’arrive même pas à trouver de comparaison occidentale. Peut-être Doctor Who en Angleterre, quelque chose de cet ordre là.
La série, bon, c’est chaud à rattraper aujourd’hui, vous avez 900 épisodes de retard. (ou une bonne centaine de tomes du manga, sachant que ça se lit lentement). Ceci dit elle est honorable pour les quelques épisodes que j’en ai vu, même si j’imagine que les épisodes de la saison 21 ne sont plus en 4:3.
Je vous fais pas l’affront de vous rappeler l’intrigue, blabla détective boit du poison blabla redevient un enfant etc. Le principal défaut de la série est que CA-N’AVANCE-JAMAIS.

Je n’ai PAS VU les 3-4 autres séries lancées en cet hiver 1996 (oui bah oui, on lançait moins de dix séries par saison en ce temps-là).

OAV

Sonic★the★Hedgehog

L’OAV c’est, encore pour un temps, le produit des format de luxe. Le marché de la vidéo est à son pinacle, après-tout, et bientôt, on aura tous un lecteur HD chez nous (picture not found).

Cependant, ça va être rapide : je n’ai vu quasiment aucune OAV de cette saison. Il faut dire que rien ne fait rêver : du Gundam quelconque, du Sonic Awkward etc. Notez quand même que c’est la saison de Boku No Marie, une sorte de Code Lisa Ecchi ou un scientifique fou fait une version robot de son fantasme, et bien sûr les deux vont se rencontrer. Paraît que c’est rigolo, c’est mon conseil aveugle.
Boku no Marie

Les Longs Métrages

Je n’en ai vu qu’un de cette saison :

Dragon Ball Movie 4: Saikyou e no Michi

Le 4è film de Dragon Ball. Il est pas terrible, c’est une version retravaillée du tout début du manga de Toriyama, avec des trucs modifiés sans raison particulière dans la chronologie. A réserver aux gros fans. Je vous recommande de jeter un oeil au film Gokinjo, par contre :

Gokinjo Monogatari the Movie

Je l’ai pas vu mais Gokinjo c’est cool, alors bon, laissez-battre vos kokoris.

Le hentai

Oui bon c’est pas ma grande spécialité, mais le peu que je connais gravite souvent autour des années 1995-1998, ça tombe bien.

Can Can Bunny Extra

Can Can Bunny Extra

J’ai des souvenirs TRES VAGUES de ce truc. Dans ma tête, c’était de la fantasy très vanilla et rigolote avec des lutin énervants, ce genre de trucs. Aucun souvenir des scènes de pr0n.

Mail Order Maiden 28

lemonlemon

Je SAIS que je l’ai vu, ou au moins survolé. J’ai juste le souvenir « TRUC NUL ET MALAISE » affiché dans le cerveau. Je me souviens que le héros avait une tête HORRIBLE.

Heisei Harenchi Gakuen

lemonlemon2

Mon souvenir est un peu plus frais, c’est pas tant du hentai que de la comédie pouêt pouêt. C’est adapté de Shameless School de l’ami Go Nagai, qui n’a pas fait que des trucs intéressants. Là c’est de la comédie scolaire à base de culottes et de filles qui roulent dans la farine des garçons idiots en utilisant leurs roploplos. C’est assez nul, sauf si vous êtes très client de l’humour Mon Curé chez les Nudistes.

Bilan de la saison Hiver 1996

C’est globalement une saison de CHIE. Le peu qu’il y a a sauver dedans, c’est Conan, et vas-y pour récupérer ça maintenant, ça fait vingt ans que c’est diffusé non-stop, vous en avez pour circa 300 heures, autant jouer à The Witcher (ou je sais pas quoi).
Le fait est qu’en face, la télé était surtout trustée par des séries assez PHAT commencées en 1995. Pas forcément la peine de sortir l’artillerie lourde face à des Slam Dunk – Evangelion – Gundam Wing  – Sailor Moon. Le printemps 1996 sera par contre assez lourd en trucs de qualité, si ce n’est cultes, mais c’est une #autrehistoire.

Retrouvez les archives de Castoru-Ootosan ici.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s