Anime Was a Seasonal Mistake, été 1982

Horreur, les méchants allemands nous volent la coupe du Monde et heu… Autres trucs qui se produisent à l’été 1982 ! Ni une ni deux, pour se consoler, voyons quels cartoons chinois étaient nouvellement projetés ! On rappelle que je ne parle que de ce que j’ai vu, et aussi qu’en ce temps là, il y avait bien moins de nouveautés chaque mois.

Contexte général : la télévision est trustée par des animés interminables et de grande qualité, dont certaines diffusées depuis pas très longtemps (Urusei Yatsura et Dr.Slump), d’autres depuis et pour encore longtemps (Doraemon, Sazae-San…)

Télévision

Taiyo no Ko Esteban
Taiyou no Ko Esteban

ENFANT DU SOLEIL, eh oui, nous sommes dans l’ère bénie des coproductions a qualité aléatoire où nos audiovisuels respectifs essayaient de faire des plats à base de baguette et de brochette*fromage. Les résultats étaient parfois mitigés, parfois très bons. Les Cités d’Or (qui commence alors qu’Ulysse 31 se prend un bide monumental outre mer de Chine), vous connaissez si vous êtes une vieille croûte, et même sans ça parce que ça a été rediffusé un milliard de fois depuis. Fait plus partie de la mémoire française que de la mémoire nippone (encore une fois, c’était un petit truc que la NHK proposait en face d’un raz de marée comme Urusei Yatsura).
Que dire qui ne l’aurait pas déjà été ? J’ai revu des épisodes il n’y a pas si longtemps et ça n’a pas tant vieilli que ça, c’était une série très solide sur le plan technique, le scénar était vachement ambitieux et les personnages sacrément travaillés. Les suites et les projets annexes par contre, on est d’accord pour se souvenir qu’ils n’existent pas.

The Kabocha Wine (Mes Tendres Années)

The Kabocha Wine

Parce que TF1 a diffusé tellement de trucs qu’ils ont diffusé des trucs dont vous n’avez aucun souvenir, dont PERSONNE n’a aucun souvenir, dont JE n’ai aucun souvenir mais qui étaient quand même un big deal au Japon. J’imagine que chez nous, le bouzin était assez censuré pour faire rentrer quatre épisodes en vingt minutes, vu que le pitch était vaguement graveleux, et ressemble en fait pas mal à un Lovely Complex avec plus de nichons. Retenez que c’est la Toei à l’époque ou ils pouvaient faire de belles grandes séries, et que ça a laissé pas mal de souvenirs au Japon où c’est un classique des années 80.

Ginga Reppuu Baxingar

Ginga Reppuu Baxingar

La suite de Ginga Senpuu Braiger, un autre truc de mechas, et je ne connais ni l’un ni l’autre. *emoji qui hausse les épaules*

Films

Attention, mes souvenirs sont extrêmement vagues et m’évoquent des odeurs de vieux Vidéoclub louche, mais je sais que j’ai vu

L’Atlantis de ma Jeunesse parce que les titres français, lel

Waga Seishun no Arcadia

Je me souviens de rien et j’essaye juste de rassembler mes vieux bouts de souvenirs pourris, mais je crois qu’il s’agit d’une préquelle à Albator 84, mais on s’en fout, c’est du Matsumoto Leiji donc c’est encore la même histoire encore et encore et encore. Je vais pas trop en dire du mal c’est un classique.

Cobra le Film

Space Adventure Cobra

Je ne sais plus trop si c’est un retelling de bouts de la série ou une aventure à part, je me souviens juste que comme tout ce qui touche à Cobra, j’étais pas très fan, étant beaucoup, beaucoup trop jeune pour être concerné par toutes ces histoires de mec badass en lycra qui sauve des pin-ups de complots de robots malveillants (comme vous voyez, mes souvenirs de cobra sont plus que lacunaires).

Bilan

L’été 82, l’été des Cités d’Or. Voilà.

Les autres saisons explorées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s