Anime Was a Seasonal Mistake, été 1985

Nous sommes à l’été 1985, alors qu’a lieu le dégel sino-soviétique, on parle beaucoup de bateaux : on retrouve l’épave du Titanic, quelques semaines après que le Rainbow Warrior en soit devenue une. Moi, j’avais un an, et je ne crois pas que je regardai beaucoup d’animés, mais c’est pas grave, parce que depuis j’ai rattrapé mon retard.
A cette époque, bien sûr, on tournait a 4 ou 5 nouvelles séries par trimestre seulement, et la télé était trustée par des mastodontes au long cours : Hokuto no Ken, Urusei Yatsura, Captain Tsubasa ou Kinnikuman pour ne citer que quelques uns des plus notables. Mais quelles furent les nouveautés de la saison ?
Comme d’habitude, je ne parle que des animés que j’ai vu.

Télévision-chan

Dirty Pair

Dirty Pair

Série largement oubliée chez nous, elle a pourtant été diffusée chez nous, mais dans une confidentialité relative, sur FR3, dans la case « Amuse 3 » qui était présentée par David le Gnome (oui, oui), et dont on se souvient surtout pour être l’émission qui a permis, suite à des montages financiers astucieux, d’injecter du pognon dans des prods américains pour faire passer les Tortues Ninja et Denver le dernier Dinosaure pour des trucs100% honhon French Baguette.
A côté de ces « gros » programmes, Amuse 3 diffusait aussi pas mal de fond de catalogues pas refourgués sur d’autres chaînes, dont des franchouillardises comme Molierissimo, Diplodo ou Cadichon. Et quelques trucs qui ont ont fait partie des meilleurs moments des années 80 de la Japanime, comme Cat’s Eyes, et, donc, Dirty Pair.

Dirty Pair, j’en ai tellement aucun souvenir que je vais vous faire une confidence Too Much Informative : je l’ai redécouvert via des doujin hentaï, qui m’ont fait tilter que j’avais vu des épisodes étant môme. Et j’ai redécouvert la série en tant qu’adulte avec un plaisir non feint, c’est quasiment l’origin story de mon amour pour la SF japonaise des années 80.
L’animé raconte les aventures rocambolesques de Yuri et Kei, employées d’une ONG chargée de résoudre des problèmes et de ramener la paix un peu partout dasn la galaxie, ce qu’elles font en défonçant tout sur leur passage de manière badass, d’où leur surnom de Dirty Pair. Résolument Girl Power, décomplexé, survolté, et franchement drôle, Dirty Pair c’est une série qui, malgré son côté fluo-néon-saxophone n’a pas tant vieilli que ça. Je me suis rematé des épisodes il y a pas si longtemps, et ça fait toujours mouche. La série, basée sur un roman très populaire de la fin des seventies, connaîtra par la suite quelques suites et reboots plus ou moins vilains (eurk, le Dirty Pair Flash de 94…), mais jamais rien d’aussi cool que ces 24 épisodes de bonheur.

Fun fact, aux USA la série était assez populaire et a il y a été publié une série de comic book The Dirty Pair qui a connu plusieurs versions, toutes dessinées par le jeune Adam Warren, qui dessine aujourd’hui Empowered, oeuvre complètement sous influence de Dirty Pair. Eclipse n’ayant pas la totalité des droits sur l’oeuvre, Warren a pas mal bricolé les noms et les costumes pour rendre ça legit, mais ça reste un produit officiel Dirty Pair.

dirtypair.png
A gauche, le The Dirty Pair de Warren en 1988, à droite son Empowered publié depuis 2007

Dessinateur très lié aux trucs de weebs et aux femmes badass qui pètent des trucs face à des mecs benêts dans un cadre SF, c’est aussi Warren qui sera en charge de l’adaptation de Bubblegum Crisis en comics, avant de bifurquer vers un virage plus érotico-superhéroïque (Gen13 puis Empowered).
Je parle de tout ça, parce que je suis rendu compte que j’avais lu ce Comic étant ado, dans des numéros de la revue Kameha, publié à la préhistoire du manga en France, sans l’avoir mentalement relié au dessin animé Dan et Danny que j’vais à moitié oublié. Entre ça,  Gen 13 puis Empowered, je dois à Adam Warren, pour le meilleur et pour le pire, pas mal de mon imaginaire érotique, alors que j’ai fait le lien entre toutes ses oeuvres bien plus tard.

Bref, Dirty Pair c’est très bien.

Tatake! Chou Robot Transformers

Tatakae! Chou Robot Seimeitai Transformers

Voilà du temps perdu et bien perdu : bien qu’ayant regardé chaque semaine et assidûment les transformers à la télé, je n’ai AUCUN souvenir. Mais je pense que c’était surtout pour me faire acheter des robots en plastique, hein, pas pour faire de moi le futur Isaac Asimov.

Mahou no Star Magical Emi

Mahou no Star Magical Emi

Ou Emi Magique chez nous. Seule série de magical girl à vraiment parle de magie, en un sens, puisque le rêve de l’héroïne était de devenir illusionniste, ce que des peluches cheloues vont lui permettre d’accomplir. Pas mal d’érotiques so-80′ à base de tenues de cabaret et de maillots de bain une pièce, mais surtout une série plutôt légère, dont la magical girl se transforme en vrai illusionniste. C’est un concept, étrangement solitaire dans son genre. C’était bien.
Je voudrai aussi rendre hommage à cet utilisateur fou de Wikipedia qui doit probablement avoir un chapeau en aluminium et passer son temps à écrire à des administrations en signant « Monsieur Vérité » où quelque chose comme ça.

Autres Medias-Kun

Eh bien en vérité je n’ai pas peur de le dire devant les français : je n’ai vu de l’été 85 AUCUN Film/OAV/Hentai, mais il faut dire qu’à ma connaissance, quasiment rien de ce qui est sorti cette saison n’est arrivé jusqu’à nous, et ne me produisez-pas cette VHS de votre tonton qui a fait un semestre à Todai et qui contient l’OAV de Lamu en Face A et le 5è film de Docteur Slump en face B. Attendez, est-ce que c’était les VHS qui avaient des faces, ou un autre truc ? Je sais plus.

BILAN

Si vous ne devez en retenir qu’un, c’est bien entendu Dirty Pair, vous l’aurez compris. La série ne se trouve plus légalement si facilement que ça (pas d’édition récente de « Dan et Danny »), mais elle a été assez oubliée pour que ds gens la foutent dans une indifférence relative en entier sur Youtube assez souvent. Pas en Japonais, bien sûr, mais ça peut faire partie du charme de non en fait c’est craignos, trouvez-le par vos réseaux habituels.

Mes autres articles sur les saisons de l’animation japonaise sont listés ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s